Les ebooks ne remplaceront jamais les livres : c’est une réalité !

Il fût un temps où la lecture figurait parmi les rares divertissements dans les chaumières. Le soir venu, ouvrir un livre, en feuilleter les pages, plonger dans son histoire, se familiariser avec ses personnages et retenir son souffle à mesure que l’intrigue avance ou que les événements se succèdent, voici à quoi on passait bien souvent son temps 100 ans en arrière. Mais les temps ont bien changé et la technologie est venue tout chambouler, le numérique étant venu concurrencer, en force, le papier. Nombreux sont ceux qui ont prédit la disparition du livre classique et le pleuraient déjà. Mais voilà, le fait est que le livre papier n’a pas disparu et ne disparaitra pas de sitôt d’après les experts. Malgré un certain recul, les chiffres montrent que les ventes de livres sont constantes aussi bien pour le papier que pour les ebooks. Les gens lisent toujours autant et ça fait vraiment plaisir !

Selon les récentes statistiques, les Français lisent entre un et vingt livres par an entre papier et numérique. Ils sont en effet 91% à avoir lu au moins un livre l’année écoulée. Une bonne moyenne qui permet à l’industrie du livre de maintenir ses indicateurs au vert et aux librairies de ne pas trop s’inquiéter pour le futur. Toujours d’après les statistiques, les femmes seraient les championnes de la lecture et elles seraient très nombreuses à confier lire quotidiennement. Parmi les genres les plus appréciés par les Français les romans qui continuent à se vendre comme de petits pains mais aussi les livres pratiques et les bandes dessinées. Les ventes se font soit dans des librairies pour le neuf ou chez des bouquinistes pour les livres déjà lus.

Les Français préfèrent-ils les livres papier ou les ebooks ? Difficile de trancher car les deux formats ont leurs adeptes et aucun des deux ne menace la pérennité de l’autre. En effet, la lecture 2.0 n’a aucunement remplacé la lecture classique, bien au contraire. Les deux se complètent. En effet, si certains lecteurs privilégient exclusivement l’un des deux formats, les autres, une majorité, affirment lire aussi bien des ebooks que des livres papier. D’ailleurs, en 2011, 39% des Français estimaient qu’avec l’émergence d’internet et de la digitalisation rampante de tout ce qui nous entoure, le livre classique disparaitrait. Or, aujourd’hui, ils ne sont plus que 27% à le croire. C’est dire que le livre papier a toujours sa place dans le cœur et dans les bibliothèques des Français.