La petite histoire des ebooks

Personne n’ignore qu’en quelques années, les ebooks se sont imposés comme des alternatives plus pratiques et parfois même économiques que les livres papier classiques. On sait également que les ventes d’ebooks sont en constante hausse un peu partout dans le monde mais que sait-on au juste de l’histoire de ces livres numériques qui séduisent de plus en plus de lecteurs ? Dans quelles circonstances sont-ils apparus, qui sont ces lecteurs nouvelle génération et quels sont les genres qui rencontrent le plus de succès auprès du public ?

Si la première impression d’un livre en papier date d’il y a six siècles, l’apparition de l’ebook est beaucoup plus récente mais n’en est pas moins percutante. Le livre 2.0 est né en juillet 1971, grâce au projet Gutenberg de Michael Hart. L’idée d’origine était de numériser différentes ouvrages pour les rendre accessibles à un plus grand public. Les premières œuvres à être numérisées et disponibles sont la Déclaration de l’indépendance des Etats Unis puis la Déclaration des droits américaine. En 1990, plus de 250.000 ouvrages auront été jusque là disponibles en format numérique. Si le nombre semble assez dérisoire aujourd’hui, il était fortement impressionnant à cette époque où internet faisait ses premiers pas auprès du grand public. Ce n’est que quelques années plus tard, une dizaine environ, que l’ebook entamera son opération de séduction auprès des lecteurs et connaîtra ses heures de gloire.

En 2015, la vente des ebooks a représenté un tiers des ventes mondiales de livres destinés au grand public. Le succès incontestés des ebooks auprès des lecteurs et notamment des plus jeunes d’entre eux signera-t-il pour autant l’acte de décès des livres en papier ? Non affirment les spécialistes qui sont certains que le format classique a encore de longues et belles années devant lui. Pour preuve, aux Etats-Unis notamment, après avoir connu une croissance sans précédent, la vente des ebooks a connu une chute vertigineuse en 2016 avant de retrouver une constante quelques mois plus tard. En France, les ebooks se portent bien et font de plus en d’adeptes et les liseuses connaissent un succès fou après du public des lecteurs.

Certains lecteurs assidus, qui étaient jusque là bien réticents, ont carrément troqué les bons vieux livres en papier contre des liseuses dernière génération qui assurent un confort de lecture et sont très pratiques notamment en voyage. Pour information, les romans et les bandes dessinées sont à la tête du classement des livres numériques les plus vendus sur internet.